M’énervent

Publié: juin 8, 2010 dans maroc

En matière de justice mon pays a fait beaucoup de bêtise ces derniers mois, les premiers mois de la deuxième décennie de sa majesté le Roi.  Et cela ne me laisse point indifférent. Ca m’exaspère et me rend plus stressé que d’habitude.

Le premier évènement  s’était déclenché pendant le mois du Jeûne. Zineb et ses amis Maliens manifestent contre un article du code pénal qui marginalise les non-musulman du Maroc et considère que Marocain=Musulman. Manifestement « Nous Vivons avec des lois du moyen âge », K.Guedar.

Le Maroc, mine de rien, a signé, cette phrase de l’Article 18 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion. Ce droit implique la liberté d’avoir ou d’adopter une religion ou une conviction de son choix, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, individuellement ou en commun, tant en public qu’en privé. » A mon sens, On ne devrait plus signer un texte tant qu’il relève du charabia pour nous…

Zineb et une de ses amies, Ibtissam devaient se rendre aujourd’hui en France pour  répondre à une invitation d’une rencontre-débat sur les libertés, organisée par l’association française Manifeste des Libertés. Une fois à l’aéroport, cerise sur le gâteau,  interdiction de quitter le territoire marocain.

L’article 2 du protocole additionnel n°4 à la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales énonce:

« 1.Quiconque se trouve régulièrement sur le territoire d’un Etat a le droit d’y circuler librement et d’y choisir librement sa résidence.

2. Toute personne est libre de quitter n’importe quel pays, y compris le sien. »

Le deuxième événement, c’est celui de Khadija Lahdiji. Une femme qui ne peut pas mourir tant que je l’héberge dans mon esprit. Dommage qu’elle a été « héberger » à l’hôpital Ibnou Roshd de Casablanca. Morte à cause du laxisme médical.  Cela arrive tout les jours, mais, ca ne doit plus avoir lieu. Tout le monde préfère allez dans des hôpitaux privé. Mais ce n’est pas tout le monde qui a les moyens, avec un Smic d’environ 1500 DH.

Dans les hôpitaux publiques de mon pays, les médecins disent à leurs patients : « Va achetez ton pansement. Tu devrais penser à ramener avec toi ton Bétadine. Tu penses qu’on a une réserve de coton ici ? »

Le troisième événement, Une autre Zineb, cette fois-ci, une petite fille mineure. Sauvagement battue par sa dame, femme d’un magistrat. La justice marocaine a enfin condamné lundi à trois ans et demi de prison ferme et 100.000 dirhams d’amende cette « femme ». Quand on brule et bat une fille, on ne mérite pas ca, monsieur le juge, je suis désolé, vous êtes très débonnaire. Justice injuste encore une fois, même si le code de travail interdit le travail d’enfants âgés de moins de 15 ans, des marocains, souvent qualifié de Bourgois et d’intellectuelle, exploitent 600.000 enfants âgés de moins de 15 ans, dont la moitié sont de filles et 88 % issus du monde rural. Pratiques à mon sens esclavagistes !

Quatrième événement de ces 3 mois sanglants, c’est la censure catégorique de la presse.

Après tel-quel et son rapport positif sur le Roi, on a  fermé  les bureaux de Khabar al Yawm et d’Almishal. Le premier a dessiné une demi-croix sur le drapeau marocain, le second a parlé sur la santé du roi.

« Ce qui se passe est grave, très grave et remet en cause tout l’avenir démocratique de notre pays » Ahmed Benchemsi. Ce quidam a enfin dit une phrase digne d’être citée…

Le Maroc est entrain de muselé la presse en plus de répondre positivement à la plainte du guide libyen Mouammar Kaddafi le 29 juin 2009 contre trois quotidiens marocains, Al-Jarida Al-Aoula, Al-Ahdath Al-Maghribia et Al-Massae (eh oui, à l’époque Nini était encore de gauche…).

Le Maroc encaisse un autre problème, original, certes, le problème de l’indépendance de la justice marocaine à l’égard de pressions étrangères. Demain quand Obama décidera pour nous que le Maroc est un pays Bouddhiste, j’aimerais bien voir ce que ca donne 35 millions de marocains fatalistes, tous crâne rasé…

Il y a encore d’autres problèmes qui soulèvent chaque jour des tollés.

Polices à pratiques animales (Cf. Vidéo police de Fès) , délinquants (Je ne me rappelle plus de la dame qui m’avait dit qu’elle se voit obligée de sortir avec au moins 2O dh dans sa poche pour que si jamais on l’agresse elle trouve quoi donner…) , Cannabis , corruption , enseignement….

Au fait, le Maroc souffre de tous les problèmes. A l’échelle mondiale, il a régressé : 130ème sur l’échelle du développement humain. Mon dieu nous vivons dans un pays en pailles A quand la réforme générale du Maroc?

Publicités
commentaires
  1. latrace dit :

    Le Maroc a mal dans sa peau…l’image qu’il veut donner au monde extérieur et loin de ressembler au Maroc profond qui baigne dans la pauvreté, la frustration, la maladie,la corruption,l’analphabétisme et le décervelage
    bref on développe la technique marketing « rouge à lèvre sur de la morve »

  2. alaebennani dit :

    Exactement, le Maroc est une femme enceinte qui n’a pas encore mis au monde son enfant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s